Menu
FR
Resurrection Lab

Resurrection Lab

En Mars 2017, PACKED vzw et iMAL ont lancé une collaboration de deux ans soutenue financièrement par Innoviris, l’Institut Bruxellois pour la Recherche et l’Innovation. Le projet Resurrection Lab a pour objectif la mise en place de méthodes, outils et services pour la préservation des contenus nés-numériques, ainsi que la réalisation d'un pilote de médiathèque basée sur l’émulation. Cette technique fournit une base prometteuse pour le développement d’une stratégie de préservation des créations numériques. Aujourd’hui, en Belgique et à Bruxelles, l’expertise en matière de préservation des œuvres nées-numériques et de l’usage d’émulateurs n’est pas suffisante pour répondre à ces défis. C’est ce manque que le Resurrection Lab se propose de combler.

Période: 2017 - 2019

La préservation et l’accès aux données numériques sur le long terme sont parmi les problèmes les plus complexes auxquels doivent faire face aujourd’hui les institutions patrimoniales et artistiques. L'omniprésence de l’informatique dans toutes les pratiques artistiques, culturelles et sociales va rendre ces problématiques encore plus criantes dans les années à venir. Il s’agit d’un enjeu sociétal majeur demandant à être abordé de manière proactive, sans quoi un pan entier de notre patrimoine culturel risque d’être perdu. Les objets numériques complexes tels que les créations d'art numérique, résultats de processus de production hétérogènes et variés, forment un sous-ensemble en pleine expansion encore plus difficile à préserver. Constitués de logiciels et de données, leur accessibilité est étroitement liée à leurs environnements techniques de production, de lecture et de diffusion. Ces derniers, à la fois matériel et logiciel, sont remplacés toujours plus rapidement par les fabricants et subissent une obsolescence accélérée. 

Pour continuer à y accéder, l’émulation est une approche efficace qui consiste à simuler la plate-forme matérielle de manière logicielle. Cette technique fournit une base prometteuse pour le développement d’une stratégie de préservation des créations numériques. 

Aujourd’hui, en Belgique et à Bruxelles, l’expertise en matière de préservation des œuvres nées-numériques et de l’usage d’émulateurs n’est pas suffisante pour répondre à ces défis. C’est ce manque que le Resurrection Lab se propose de combler.
Les avancements et résultats du projet seront disponibles des les prochains mois sur les sites de PACKED vzw packed.be et scart.be.

Vlaanderen - Verbeelding werkt