Historique

PACKED vzw a été fondé en 2005 par Argos – centre pour l’art et les médias, Museum van Hedendaagse Kunst Antwerpen (M HKA / Le Musée d’art contemporain d’Anvers), le Stedelijk Museum voor Actuele Kunst (S.M.A.K. / Le Musée Municipal d’Art Contemporain - Gand) et le Musée Dhondt-Dhaenens (MDD) comme plateforme de connaissances pour l'archivage et la préservation des arts audiovisuels. En partie parce que la numérisation est un aspect clé dans ce processus d'archivage et de préservation, PACKED vzw s'est concentré de plus en plus ces dernières années sur les défis émergents pour le patrimoine culturel en général. Depuis le 1er janvier 2011 PACKED vzw est reconnu par le Ministère de la Communauté Flamande en tant que centre d'expertise pour le patrimoine culturel numérique.

Histoire antérieure : Les partenaires de PACKED

Depuis 1998, Argos a lancé une série de projets de préservation pour l’art vidéo des années 1970 et 1980. Le projet Rewind qui s’est déroulé de 1998 à 2000 concernait la préservation d’environ 100 œuvres des années 1970 sur film et sur vidéo. Argos a sondé plusieurs collections afin de trouver la meilleure version disponible des œuvres, pour ensuite les transférer vers Betacam Numérique. la numérisation et la restauration furent alors réalisées par un prestataire externe. Un autre projet concernait la préservation des œuvres vidéo de Lili Dujourie de la période 1972-1982 et avec le soutien de la Fondation Cera, ces vidéos furent numérisées et restaurées image par image. Depuis quelques années maintenant Argos coopère aussi avec la VRT (Radio et Télévision Flamandes) sur la préservation et la distribution des œuvres de Jef Cornelis.

Pour le S.M.A.K., la construction d’un inventaire d’œuvres et de documents à propos de l’art sur supports électroniques et numériques dans les collections publiques en Flandre s’est déroulée en trois phases. Le projet Préservation de contenus vidéo issus des collections publiques (2002) a été réalisé en collaboration avec le ModeMuseum (MoMu/Musée de la Mode) . Le projet comprenait la création d’un inventaire, et la préservation de la collection. La préservation des œuvres autonomes fut réalisée par un prestataire externe, mais pour le transfert des contenus documentaires (sur l’art) un investissement en équipement qui sera utilisé et entreposé par le S.M.A.K. a été fait. 400 heures de vidéo provenant du S.M.A.K. et du MoMu ont été numérisées durant ce projet.

Lors du projet de suivi Préservation des contenus vidéo issus des collections publiques (2003) la numérisation des collections vidéo du S.M.A.K. et du MoMu a été poursuivie et étendue à d’autres institutions. Le M KHA (collection ICC – International Cultural Center) et le Provinciaal Museum voor Moderne Kunst (PMMK/ Musée Provincial d’Art Moderne, Ostende) ont été impliqués en tant partenaires du projet. Dans le cadre de ce projet de suivi, le Video Inventaris Vlaanderen (l’Inventaire de la Vidéo en Flandres) a été mis en place ; un outil en ligne pour la création d’un inventaire des contenus vidéo. En 2004, le S.M.A.K. et le M KHA débutèrent en conséquence un projet de recherche sur la communication numérique de leur archive : le projet pilote Gestion des archives dans le champ des arts visuels contemporains. Dans le cadre de ce projet, on a chercher à connaître les systèmes et structures disponibles (inter)nationalement, comment les archives d’un musée pouvaient être décrite (en ayant à l’esprit les différents nouveaux médias dans leur collections), dans quelle mesure une archives pouvait être rendues accessibles de façon optimale au public et comment la gestion des données d’une seule institution pouvait intégrer un plus large ensemble.

Histoire antérieure : recherches menées par les organismes interfaces IAK et IBK

En 2003 Ine Vos conduisit l’étude Préservation et archivage des créations artistiques audiovisuelles sur supports électroniques et numériques en Flandre (2003) pour les organismes interfaces IAK (Initiative Art Audiovisuels) et IBK (Initiative Art Visuels)(maintenant fusionné en BAM). Dans cette étude un aperçu a été donné des projets mentionnés précédemment. Cette étude conclut qu’une grande quantité de connaissances différentes étaient déjà présentes en Flandre mais qu’il manquait toujours une politique à long terme pour l’archivage et la préservation des créations artistiques audiovisuelles. L’étude suggérait une investigation supplémentaire de la situation, y compris une cartographie plus détaillée des besoins des institutions tout en fournissant des solutions pratiques.

Platforme collaborative

Les résultats de l’étude IAK/IBK furent discutés avec différents gouvernements et acteurs actifs dans le champs des arts audiovisuels. Ceci résultat dans la signature d’un accord de collaboration entre Argos, le M KHA et le S.M.A.K. et la création d’une plateforme. Cette plateforme, nommée Plateforme pour l’Archivage et la Préservation des Créations Artistiques sur Supports Électroniques et Numériques (PACKED), agissait initialement comme une organisation commandant des recherches additionnelles. Depuis l’inclusion du patrimoine dans le cadre des subventions par discipline, et grâce à la création du décret sur le patrimoine culturel, un cadre d’action dans lequel la conservation de l’art vidéo – et de façon plus large : les arts audiovisuels et multimédia et la documentation des arts sur supports électroniques et numériques – peut être soutenu financièrement. Une autre étude fut réalisée ayant pour objectif de proposer une solution structurelle pas à pas et à long terme pour le problème de la préservation des arts audiovisuels et multimédia et de la documentation sur l’art, sans perdre de vue le champ plus large du patrimoine culturel. Le résultat fut le rapport Instable Longévité : la préservation des arts médiatiques audiovisuels dans un paysage changeant (2004-2005) par Stoffel Debuysere.

Organisation ombrelle de coopération à l’expertise et aux compétences nationales

En janvier 2005 Argos, le M KHA et le S.M.A.K., en coopération avec le musée Dondt-Dhaenens, fondèrent PACKED. En décembre 2004, le statut d’organisation ombrelle de coopération à l’expertise nationale compétente de PACKED fut confirmé par le Ministère du Gouvernement Flamand, et cette dernière fut assurée d’une subvention annuelle pour la période 2006-2010.

Dans la période allant jusqu’à fin 2008, PACKED a organisé entre autres les évènements publics suivants : Media Matters (2007, en co-production avec Argos), Media, Memory & The Archive (2007, en co-production avec Argos), Formats de documents Patrimoine Audiovisual (2007, en co-production avec le DEN (Patrimoine Numér ique Pays-Bas), Droits d’auteurs dans le domaine culturel, du manque à l’obstacle ? (2008) and Préservable au moins jusqu’à…? (2008).

Une grande attention fut aussi portée à la construction d’un réseau international. Une collaboration transfrontalière paraît urgente du fait des problèmes caractéristiques liés à l’archivage et à la conservation des arts audiovisuels, la toujours relative expertise locale, le besoin de retour de la part des collègues, les ressources financières limitées du secteur et la faible envergure de la Flandre. L’extension de ce réseau international est à la base de la participation de PACKED vzw dans le projet européen ATHENA (2008-2011) et une collaboration étroite avec le Nederlands Instituut voor Mediakunst (NIMk/Institut Néerlandais pour les Arts Médiatiques).

Depuis 2009, PACKED vzw tente toujours d’étendre son réseau international, mais la priorité est devenu la délivrance de résultats tangibles pouvant être partagés avec le monde de l’art et du patrimoine culturel. Pour accomplir cela, une série de nouveaux projets ont été lancés en coopération avec des partenaires nationaux et internationaux ; un site web plus conviviale a été développé ; et un manuel de préservation en ligne a été publié. PACKED vzw a aussi entamé un dialogue avec Expertisecentrum DAVID (eDAVID) afin d’aboutir à l’harmonisation des activités des deux organisations. eDAVID est devenu un membre de PACKED vzw en août 2009. Un représentant de l’organisation est devenu membre du directoire de PACKED vzw.

Centre d’expertise national pour le patrimoine culturel

Le résultat de la collaboration avec eDAVID a été une commande de l’Agence pour les Arts et le Patrimoine de la Communauté Flamande pour la création d’une publication de standards pour le patrimoine culturel numérique. Cette commande fut en 2010 le point de départ du projet CEST (Cultural Heritage Standard Toolbox – Boîte à outils pour les Standards du Patrimoine Culturel). Dans la seconde moitié de l’année 2010, eDAVID et PACKED vzw ont aussi démarrer la préparation du cours ‘Numérisation des Contenus Audiovisuels (Images en Mouvement et Son)’, commandé par le consortium Archipel.

Du fait de la reconnaissance en 2008 du nouveau décret sur le patrimoine culturel, PACKED vzw ne peut plus être soutenu en tant qu’organisation ombrelle de coopération et ce à compter de l’année 2011. En avril 2010, PACKED vzw a demandé à être reconnu par le Gouvernement Flamand en tant que centre d’expertise pour le patrimoine culturel numérique. Cette reconnaissance a été accordée pour une période de un an. En avril 2011, PACKED vzw a demandé à être à nouveau reconnu pour la période 2012-2016, et cette demande a reçu une réponse favorable du gouvernement flamand en octobre 2011.